Né en 1972 à Saint-Pétersbourg, Artem vit et travaille actuellement à Aarhus, au Danemark. Il a étudié à l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg (1989-1996), avec une spécialisation en design conceptuel. En 1999, il déménage et s’installe finalement au Danemark. Ces dernières années, il présente des expositions personnelles à la X-Power Gallery, LA, États-Unis (2009); Galerie Beatrice Binoche, Saint-Denis, Réunion (2008); Musée Kirsten Kjaers, Frostrup, Danemark (2008); Gallery NB, Roskilde, Danemark (2003, 2002) et participe aux expositions collectives de Den Frie, Copenhague, Danemark (2008, 2007). Il collabore entre autre avec R + S Workshop, un cabinet d’architecture et de design d’intérieur. Ce qui est presque ironique, ce serait son parcours éducatif conservateur à l’Académie des Beaux-Arts de Russie, en insistant sur les règles traditionnelles de composition et de perspective. qui permettrait à Artem de transgresser et finalement de dépasser ces préoccupations esthétiques plus rudimentaires. En ce sens, c’est sa maîtrise des techniques qui le libère, et on voit dans son travail une tentative constante d’éviter toute complaisance ou routine en introduisant des éléments tels que des compositions circulaires, des mouvements inattendus et des perspectives biaisées. Il embrasse le hasard et se laisse guider par l’intuition, donnant à chaque pièce un caractère distinct et un sens du développement constant de son œuvre dans son ensemble.
Ces dernières années, vous pouvez constater que l’art d’Artem devient de plus en plus abstrait et il explique lui-même qu’il aspire au minimalisme: «Je veux dire le moins possible, le plus clairement possible». Ce souci de clarté découle d’une critique plus large d’une surproduction de contenu. Son art ne doit pas être considéré comme politique ni faisant autorité, il est plutôt attiré par les particularités de notre réalité matérielle et étudie ces phénomènes visuels en les traduisant dans son propre langage artistique. Il s’oppose à une tendance de l’immatérialité en se concentrant sur les données physiques qui forment notre monde, soulignant que le premier pas à faire pour se connaître, découle d’une compréhension en profondeur et de la familiarité avec le contenu qui nous entoure.

Artem est hyper productif sur le plan créatif et lorsqu’il ne peint pas, il s’exprime par la musique, l’écriture ou la performance. Il ne voit pas l’expression créatrice comme une contrepartie de la vie, mais comme une partie intégrante de celle-ci. Il est toujours intéressé à entendre parler de nouvelles possibilités, qu’il s’agisse de collaborations ou de conversations.

01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15